Et bien dansez maintenant

La supériorité de l'équipe hexagonale s'est donc imposée comme prévu face a une courageuse équipe Croate, à ce titre les familles des vainqueurs peuvent être légitimement fières pour cela. Que des Corses soient en faveur des - hématomes - reste une énigme au regard de la situation de notre peuple et de son rapport à une République dont la raison d'être est de le nier, peut être rêvent ils d'une Corse a l'image de l'hexagone, auquel cas, leur rêve semble se réaliser tout doucement. C'est en tout cas la sensation que l'on a face à toutes ces terrasses tricolores remplies de bataclanistes persuadés d'être sur un territoire français comme les autres qui exultent de joie devant le bon travail des indigènes qui mouillent le "maillot le maillé" pour faire gagner la FRANCE... Quel corse nationaliste conséquent peut  supporter ça ? Pourtant, alors que les grosses agglomérations hexagonales s'enflamment pour des raisons qui échappent au  français de base qui croit au vivre ensemble même si l'ensemble vit le contraire, rien de tel en Corse hormis quelques propos qui ne vont pas dans le sens de la fête, et perturbent les vacanciers venus pour "savourer la Corse"... Laquelle, dieu seul le sait. La Corse française peut faire perdre la tête à un certain nombre de Corses humiliés chez eux au milieu de la France en congés, au point de leur faire oublier de rester eux mêmes envers et contre tout. Pour autant, seuls les provocateurs peuvent avoir à se plaindre d'avoir croisé leur route. Car si la masse de supporters de l'équipe de France ne prétend n'y voir qu'un match, les Corses les plus conscient savent que c'est de la politique. Ce n'est qu'un match pour les joueurs. Il n'y a qu'à voir les réactions immédiates des politiques justement pour comprendre que ce n'est pas de la rigolade. Cette équipe nationale bleue blanc rouge est un hymne à l'immigration et sa victoire ne peut qu'aller dans le sens de tout ses promoteurs. Mais la réalité de la France n'est pas une victoire. Les dindons de la farce ce soir ne sont pas ceux que l'on croit. Que les personnes paisibles et respectueuses de notre peuple passent un bon séjour. Car cette mascarade pro-républicaine metissolatre et anti nationaliste européen ne va pas durer encore 250 ans...




CHACUN SON 14 JUILLET


La commémoration du 14 juillet est un marqueur déterminant entre le paradigme corse et français. En effet, le 14 Juillet 1789 cela faisait 20 ans que la Corse avait été annexée par la République française, et les eaux du Golu devaient encore contenir des traces d'hémoglobine appartenant aux révolutionnaires corses morts pour la Nation à Ponte Novu. Que les corses aient participé à cette révolution ce n'est pas notre affaire aujourd'hui. Quand on a un atome de nationalisme on sait tout de suite que cet événement n'incarne pas une victoire pour le peuple, corse ou français. Nous n'avons pas à fêter la victoire de nos exploiteurs. Le feu d'artifices ne doit être considéré qu'à sa juste valeur. Celle d'un feu d'artifices... Inutile de priver les enfants de ce moment, les explications on verra plus tard... Nous avons notre propre 14 Juillet (1755) mais ce n'est pas une fête non plus. C'est un hommage. Car au 14 Juillet actuel la Corse se meurt d'être "française" et l'heure n'est donc pas à la fête. Un peuple colonisé n'a pas la tête à faire la fête. S'il passe son temps à le faire à la moindre occasion comme c'est le cas aujourd'hui, c'est qu'il ne souffre plus tellement du colonialisme et qu'il est mûre pour l'esclavage. L'esclavage qui consiste à se croire libre parce qu'on a la possibilité de se noyer dans le consumérisme et bouger son cul sur du "Youssoufa". Le monde se divise en bien des catégories mais de nos jours il y a ceux qui s'amusent pour vivre, et ceux qui vivent pour s'amuser. Les premiers sont capables de couper la sono pour venger père et mère. Les seconds en sont incapables. Lesquel es tu ?





FORZA CRUAZIA 👊🏻

La Coupe du monde s'achève sur la meilleure finale qui pouvait arriver. Celle entre deux visions du monde, deux visions de la nation, deux conceptions du peuple. Ces deux équipes sont une parfaite symétrie, les exactes contraires. Ce match ce n'est pas les français contre les croates, c'est l'invasion migratoire contre les européens. L'équipe de France matérialise tout ce que les peuples européens authentiques ne veulent pas.  En tant que corses, il nous est déjà impossible de soutenir l'équipe de France pour des raisons évidentes liées au colonialisme et la négation de notre peuple par les institutions, (bien que beaucoup de Corses passent volontiers l'éponge le temps d'un match pour le plaisir du jeu) il nous est donc inconcevable de soutenir une équipe qui incarne par dessus le marché la colonisation de peuplement de l'Europe par l'Afrique. On s'en fiche que "le meilleur gagne", on ne parle plus de foot là, ni d'état français ni d'indépendance, on parle de choix civilisationnel. Non ce n'est plus du sport. On se fiche royalement de qui va gagner, même si évidemment on croise les doigts pour la Croatie, la question ne réside pas dans le fait qu'elle gagne ou perde mais dans quel camp nous nous plaçons: le mondialisme ou les peuples historiques.

Si beaucoup d'européens ne comprennent pas l'enjeu symbolique de cette rencontre les Africains eux l'ont compris, la preuve beaucoup d'africains comptent sur l'équipe de France pour "venger" les équipes africaines. Les européens conscients se situent donc à l'opposé et comptent sur la Croatie pour les représenter.

La France "Black Blanc Beur" incarne toute l'hypocrisie des négationnistes de l'identité. Obligés de dire NOIR en anglais, et ARABE en faisant référence à la margarine, par contre ils ne disent pas WITHE pour dire blanc car cela révélerait toute la stupidité de l'adjectif attribué aux noirs... La France Africaine serait plus  juste mais nommer clairement le projet ne fait pas partie des promoteurs de l'invasion migratoire. Ce n'est rien d'autre que du marketing. Faire en sorte que l'attachement à son peuple soit aussi léger que le string de Kim Kardashian est dans l'intérêt des tenants du marché économique mondial, car il est plus facile de vendre tout et n'importe quoi à des populations de consommateurs sans attaches qu'à des peuples historiques enracinés. Nous sommes tous dans l'œil du cyclone et l'enjeu actuel est de faire en sorte de ne pas se laisser aller totalement à la "mondialisation heureuse" afin de ne pas devenir des zombies perdus sur la voie du vide identitaire, car l'identité est le dernier bastion de résistance face à tout ce qui nous nie.

Simu bianchi, simu corsi. Forza Cruazìa !




La colonisation de peuplement oui, mais un comique non !

Si Dieudonné est antisémite, les migrants musulmans que certains s'apprêtent à accueillir le sont encore plus. A ce propos, a t on demandé aux musulmans de Corse leur avis sur la venue de Dieudonné..?😏

La lutte contre l'antisemitisme est peut être la grande cause nationale du pays ennemi mais ce n'est pas la notre. Les juifs ont une communauté forte et un territoire fort pour se replier en cas de danger, quoi que l'on pense de la légitimité de leur état. Les autres, les blancs, n'ont rien, ils se font tuer comme des lapins par les islamistes et subissent les émeutes ethniques sur leur territoire. Pendant que certains partent en croisade contre un comique antisémite notre peuple se réduit en peau de chagrin et ce n'est pas Dieudonne le responsable. Nous n'avons pas à aboyer au coup de sifflet des maîtres républicains. Le couplet sur l'île des justes est repris en cœur par des guignols persuadés d'être plus justes que les autres simplement parce que les vainqueurs de l'histoire leur ont décerné la médaille, médaille délivrée par ceux qui ont le pouvoir de dire qui est juste et qui ne l'est pas, alors qu'ils ne défendent que le droit des mêmes à disposer des peuples.

Je me sens Charlie Coulibaly

Cette phrase très mal interprétée comme souvent chez les bas du front signifiait que Dieudonne se sentait d'un côté oppressé dans sa liberté d'expression et de l'autre traité comme un terroriste. Qu'on apprécie ou pas son humour et ses idées, le traiter de nazi est aussi ridicule que de traiter un juif de nazi. Les nazis étaient pro aryens au cas où certains n'avaient pas encore capté. En tant que noir (métisse breton Camerounais) Dieudonne est surtout un militant antiraciste et anticolonialiste, donc par conséquent antisioniste...

Un mot sur l'antisionisme toutefois: il est souvent le cache sexe du racisme anti blanc:

Il n'y a aucun palestinien dans les manifestations pro palestiniennes en france. Elles sont composées majoritairement de racailles immigrées, d'anarchistes et antifas agressifs. De quoi donner l'envie a un nationaliste européen conséquent d'aller se manger des falafelles rue des rosiers... Ces antisionistes autoproclamés se fichent des palestiniens ils en ont contre Israël car à leurs yeux Israël incarne l'Occident au Moyen-Orient, c'est a dire les blancs. Dans un sens ils n'ont pas tort, mais ils n'ont ni le recul ni l'intelligence pour comprendre que ceux qui ont créé les associations antiracistes en France sont les mêmes qui soutiennent Israël...

L'impasse de la dissidence internet:

Ce qui aggrave le cas de Dieudonne est sa promiscuité avec l'essayiste Alain Soral, le concepteur de Égalité et Reconciliation. Au départ animé par une volonté généreuse, celle d'éviter une guerre civile en France, la démarche consistait en une union sacrée, "le front de la foi", entre les français de souche (les blancs) et de branche (les noirs et les arabes) afin de former une armee de Spartacus idéologique contre "l'oligarchie apatride" ayant fait main basse sur les institutions françaises.. Un concept qui en restera à l'état de gestation car les "musulmans patriotes" reste une vue de l'esprit et que le communautarisme est la seule réalité en hexagone remplacé... La fuite en avant antisioniste et antiraciste a atteint son apogée quand Soral, invité sur le plateau de l'émission "niveau zéro" animée par son ami saltimbanque Dieudonne, frappa violemment son jeune compatriote Daniel Conversano au seul motif que ce dernier etait raciste... En sacrifiant un jeune nationaliste français sur l'autel de l'immigration, le "Maitre du logos" a ainsi donné le feu vert à la plèbe afro musulmane pour se faire les dents sur les petits blancs d'extrême droite, pour continuer à s'assoir dos à la porte dans la France pre islamique... Car si rire et critiquer les juifs peut amener au procès, rire et critiquer les musulmans peut conduire au cimetière (Charlie Hebdo). Après toutes ces années de provocations qui consistaient a prouver au monde que taper sur les juifs était dangereux pour la santé et rendait Wanted, voilà que nos deux people déchus n'ont rien trouvé de mieux que de porter atteinte à la santé d'un nationaliste blanc et le rendre Wanted... L'accusation de sionisme est un peu le point Godwin des "dissidents".  Si quelque chose devait être reproché à Dieudo c'est peut être ça.

Le conflit israélo palestinien, c'est l'œuf et la poule:

Ni Kehfie ni Kippa, telle est la position logique et cohérente de tout nationaliste européen cohérent. Chacun a le droit d'avoir ses préférences pour des raisons personnelles et sentimentales mais en aucun cas ce débat ne doit s'introduire au milieu des prérogatives des peuples européens. Les sémites qu'ils soient juifs ou musulmans savent faire des alliances de circonstances lorsqu'il s'agit de mettre les européens hors jeu du terrain de la fierté identitaire. Nous n'avons pas à choisir notre camp chez nous. Personne n'a le droit de nous obliger à prendre partie dans un conflit dans lequel nous n'avons rien à voir. Nous ne sommes ni Juifs ni en Israël et on ne voit pas au nom de quoi on devrait interdire le spectacle d'un comique qui n'a jamais insulté notre peuple ni sa cause.

‪"Dieudonné Mbala Humoriste : Réponse au maire de Porto Vecchio‬
‪Salut Jorgio, qu'est ce qui t arrive ma chatte... Si je viens en Corse c est pas pour te voir trou du cul. Je t emmerde toi et tout les vendus de ton espèce . Je viens pas en Corse pour discuter avec les larbins de l état Français ! Je viens pour rencontrer les Corses pas les traîtres et les collabos dans ton genre.‬"

Rien que pour ça, il est le bienvenu 😏

Dueudonné n'a jamais eu une once de haine dans ses propos à l'égard de qui que ce soit. Il n'a fait que tendre la main à tout le monde, mai certains ont préféré lui cracher dessus alors qu'il ne faisait que tourner leur haine en dérision.


C'est le problème de ceux qui ne vivent que pour être idolâtrés ad vitam eternam. Quand ils n'aiment pas quelque chose ils exigent que tout le monde se mette à degueuler avec eux, et gare à celui qui refuse. La solution est au fond très simple, quand on apprecie pas quelque chose on reste à la maison et on vaque à ses occupations.